Panneaux solaires thermiques

Plutôt que d’investir dans un nouveau système de chauffage, il est intéressant d’opter pour les panneaux solaires thermiques dont l’installation constituera une mise à jour d’un système déjà existant et permettra une optimisation de votre consommation.
Cette nouvelle installation permettra également de réduire l’utilisation de votre chaudière et en conséquence, de réduire ses coûts de maintenance tout en prolongeant sa durée de vie.

Fonction du panneau solaire thermique dans une installation solaire thermique

panneau-solaire-thermiqueLe panneau solaire thermique est un élément essentiel dans une installation solaire thermique, puisqu’il doit transformer l’énergie solaire en énergie thermique. Les installations solaires thermiques sont dotées de nombreuses innovations high-tech issues des technologies des énergies renouvelables.

Ces installations sont très utilisées en Australie, Autriche, Chine, Chypre Grèce Inde Israël Japon et Turquie. Elles sont conçues pour fournir de l’eau chaude la plus grande partie de l’année. Cependant, en fonction de la situation géographique et du climat, elles peuvent parfois ne pas être suffisantes pour fournir assez d’eau chaude et dans ce cas, un amplificateur utilisant le gaz ou l’électricité est utilisé.

 La composition d’un panneau solaire thermique

Les panneaux solaires thermiques se composent généralement d’un réseau de tubes à ailettes placées dans une boîte vitrée isolante. Le réseau de tubes à ailettes est soudé sur la plaque qui est traitée au chrome (le traitement au chrome permet une meilleure absorption de la chaleur que la peinture noire traditionnelle). On appelle « absorbeur », l’ensemble plaque / tube à ailettes. Des innovations ont permis de remplacer ce système par le capteur sous-vide.
Les fonctions de l’absorbeur sont de toute première importance. Ainsi, il doit réaliser l’absorption du rayonnement solaire, la transformation de ce rayonnement en chaleur et la transmission de cette chaleur au fluide caloporteur.
Le fluide caloporteur utilisé pour transporter la chaleur est généralement de l’eau ou un liquide antigel.

  Les capteurs les plus utilisés pour les panneaux solaires thermiques

Ce sont les capteurs plats et les capteurs sous vide.

maison verteLes capteurs plats, aussi appelés capteurs héliothermiques, constituent le système de base. Un capteur plat est composé d’un coffret rigide, isolé avec une couche de matière isolante et recouvert d’un vitrage à l’intérieur duquel on trouve un absorbeur.

L’ensemble est conçu afin d’obtenir un effet de serre générateur d’énergie thermique. Ces capteurs possèdent de multiples avantages. De plus, leur installation et leur intégration sont faciles.

Les capteurs sous-vide sont des dispositifs constitués de tubes de verre sous-vide, à l’intérieur desquels se trouve l’absorbeur, qui est connecté au circuit à l’intérieur duquel circule le fluide caloporteur.

La mise sous-vide a pour fonction d’éviter les pertes thermiques, afin d’obtenir de bonnes performances sans avoir à utiliser un coffre de protection ou une isolation thermique.

Les capteurs à tubes sous-vide sont connus pour être les plus efficaces des deux, car ils ont des rendements légèrement plus élevés en automne et au printemps. Cependant sur une année complète, la quantité d’eau chaude produite par les deux types de capteurs est très similaire.

C’est pour cela qu’il est conseillé d’étudier les avantages et les inconvénients de chacune des solutions avant de prendre une décision.

Passez le mot !